Avant le début des années universitaires, les étudiants commencent à intensifier leurs recherches de logement. Le loyer étant une des principales dépenses pour un jeune étudiant, il devient compliqué de trouver un logement, surtout pour les petites bourses. Mais il est tout à fait possible de bénéficier d’une aide au logement étudiant. Pour ce faire, une demande doit être faite auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Zoom sur les conditions et les démarches à suivre pour pouvoir bénéficier des aides au logement pour étudiants. 

Sous quels critères un étudiant peut-il toucher une aide au logement ?

Des conditions spécifiques sont à respecter pour qu’un étudiant puisse toucher une aide au logement :

  • Les parents ne doivent pas être soumis à l’impôt sur la fortune immobilière ou bien être locataire d’un logement avec loyer important ;
  • Être français ;
  • Être un locataire de logement décent qui répond aux normes d’habitation, avec les critères de confort et de surface habitable minimum ;
  • Sans lien familial avec le propriétaire du logement ;
  • Avoir une entrée de ressources inférieures que ce soit une bourse, une rémunération, une pension alimentaire, ne dépassant pas un certain plafond.

etudiant dans un bibliothèque

Les aides proposées par la Caisse d’allocations familiales (CAF)

Les trois aides au logement proposées par la CAF sont accessibles pour les étudiants en fonction de sa situation familiale et du type de logement.

L’Aide Personnalisée au logement (APL)

L’APL est une aide financière qui est attribuée aux étudiants seuls ou en couple, disposant ou non de personnes à charges. Ce type d’aide ne peut être obtenu que pour un logement conventionné se trouvant en France métropolitaine.

L’Allocation de logement Familial (ALF)

C’est une aide adressée pour les étudiants qui sont soumis à une situation de famille très spécifique. Pour pouvoir percevoir cette allocation, il faudra que l’étudiant bénéficie de prestations familiales ou soit bénéficiaire d’une aide éducation pour enfant handicapé.

L’Allocation de Logement Social (ALS)

C’est une allocation logement qui est destinée pour les étudiants avec des ressources financières faibles. Il s’agit d’une aide qui permet de réduire de manière considérable le loyer à payer dans le cas où l’étudiant concerné n’a pas le droit de percevoir les autres aides au logement.

La demande d’allocation de logement étudiant : Démarches à suivre

Pour connaitre votre éligibilité mais aussi le montant à percevoir pour votre aide au logement en tant qu’étudiant, il faut avant toute chose effectuer une simulation en ligne sur le site de la CAF. Pour cela, des informations devront être remplies de la manière la plus exacte possible afin d’éviter de fausser le résultat.

Une fois avoir effectué votre simulation, vous pourrez ensuite commencer la demande d’obtention de l’aide au logement lorsque le bail sera signé. Mais il n’est pas toujours simple de trouver un appartement ou un logement étudiant. La recherche du logement adéquat sera certainement l’étape la plus importante.

Les informations à fournir à la CAF pour compléter le dossier pour la demande sont :

  • Les coordonnées exactes de l’étudiant ;
  • Une photocopie du bail de location ;
  • Les coordonnées exactes du bailleur ;
  • Le montant du loyer dû ;
  • Un Relevé d’identité bancaire ou RIB ;
  • Les revenus perçus des 12 mois précédant la demande ;
  • Le contact d’allocataire de ses parents à la CAF. 

Effectuer une demande n’est pas bien difficile avec le portail en ligne mis en place par la CAF. Un conseil pour bénéficier de votre aide le plus rapidement possible, évitez d’attendre la rentrée pour soumettre votre demande. Un délai de traitement de deux mois pourrait impacter vos économies.

logement etudiant

Qu’en est-il des étudiants étrangers ?

Un étudiant étranger effectuant ses études en France a tout à faire le droit de percevoir des aides au logement, comme les étudiants français. Toutefois, un étudiant venant de l’étranger devra soumettre un titre de séjour valide au cours de la demande d’allocations.

Bien évidemment, les autres conditions d’éligibilité ne changent pas. Une inscription à la Sécurité Sociale étudiant et une déclaration d’impôt sont également obligatoire, même si l’étudiant en question ne dispose pas de source de revenus en France.

La validité du titre de séjour doit être au minimum 4 mois et valable au cours de l’année universitaire. Un titre de séjour ne peut être obtenu qu’avec trois mois de délai au minimum. Pour accélérer le processus, n’attendez pas pour soumettre votre demande d’aide, vous aurez la possibilité d’en faire un envoi à la CAF une fois l’avoir obtenu.

Les allocations au logement sont des aides d’une importance capitale pour les étudiants. Pour choisir celle qui vous concerne, n’hésitez pas à demander plus d’informations à la CAF.