Qui peut obtenir un prêt à taux zero (PTZ) en 2023 ?

Partager sur

Les questions énergétiques sont plus que jamais d’actualité à l’heure actuelle. En effet, face aux risques de pénuries et à l’augmentation constante du prix des énergies fossiles, il est impératif de trouver des solutions durables. C’est face à ces exigences que l’éco-prêt à taux zéro a été créé. Ce prêt a pour objectif de financer la rénovation énergétique des logements des ménages les moins favorisés, afin d’éviter les passoires thermiques. Pour rappel, elles représentent 5 millions de logements en France. Grâce à ce prêt, les ménages peuvent effectuer des travaux énergétiques pour améliorer leur habitation. L’éco-prêt à taux zéro fait partie des mesures phares que l’Etat a mises en œuvre pour encourager la transition énergétique.

 

 Comprendre le prêt à taux zéro en quelques lignes

 

L’éco-prêt taux zéro est une aide qui incite les particuliers à réaliser des travaux ou des installations dans leur logement. Ses installations doivent être réalisées dans le cadre de rénovation énergétique. Voici quelques points clé pour comprendre le fonctionnement de ce prêt :

  • l’objectif de l’éco-prêt taux zéro est d’encourager les travaux de rénovation énergétique dans les logements. Les travaux financés doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du logement, notamment en réduisant les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre ;
  • le prêt est destiné aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétés dans certaines conditions. Le logement doit également avoir été construit depuis plus de 2 ans ;
  • les travaux éligibles sont nombreux, ils concernent les travaux d’isolation thermique, de chauffage, de ventilation, de production d’eau chaude, etc. Pour être éligibles, ces travaux doivent permettre d’améliorer la performance énergétique globale du logement. Toutefois, les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés ;
  • le montant de l’éco-prêt taux zéro peut aller jusqu’à 30 000 euros pour les propriétaires occupants et les syndicats de copropriétés, et jusqu’à 10 000 euros pour les propriétaires bailleurs. Le prêt est accordé sans frais de dossier ni intérêts ;
  • la durée de remboursement de l’éco-prêt à taux zéro peut aller jusqu’à 15 ans. Les modalités de remboursement sont définies par la banque qui accorde le prêt ;
  • l’éco-prêt taux zéro peut être cumulé avec d’autres aides pour la rénovation énergétique, comme le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), la prime énergie, etc.

 

 Comment faire une demande éco-prêt à taux zéro PTZ ?

 

L’éco-prêt se distingue d’un prêt classique sur certains points. Pour une demande voici ce qu’il faut retenir :

  • seules les banques qui ont signé un accord avec l’État peuvent prêter l’éco prêt taux zéro. Certaines sociétés tierces de financement également. Vous pouvez demander directement à votre banque pour plus d’informations ;
  • pour obtenir ce prêt, il faut déposer un dossier de demande auprès de l’un de ces établissements financiers ;
  • le dossier doit contenir des devis de travaux réalisés par des professionnels RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) ainsi que des attestations prouvant que le logement est bien une résidence principale ;
  • le montant du prêt peut varier entre 7 000 et 30 000 euros selon les travaux à effectuer. Le montant que la banque vous accordera varie selon le devis du professionnel RGE ;
  • le taux d’intérêt est de zéro, ce qui signifie que vous ne remboursez que le montant que vous avez demandé, contrairement aux prêts classiques ;
  • le remboursement peut s’étaler sur une période maximale de 15 ans selon les plafond de ressources pour les travaux simples, et 20 ans pour les travaux lourds ;
  • le versement du prêt se fait en une seule fois, après la signature du contrat de prêt ;
  • en cas de refus de dossier, il est possible de faire une demande auprès d’une autre banque ou de contacter l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour obtenir des informations complémentaires ;
  • l’éco prêt à taux zero est cumulable avec d’autres aides financières pour les travaux de rénovation énergétique, telles que la Prime Énergie Monexpert et MaPrimeRénov’.

 

Quels travaux le PTZ peut financer ?

 

Le prêt prêt à taux zero est destiné à financer des travaux de rénovation énergétique dans les logements.

 

Les travaux qui réduisent les consommations d’énergies

Les travaux éligibles doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du bâtiment en réduisant la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

 

Les travaux d’isolation thermique 

Tous les travaux d’isolation des combles, des murs, du plancher bas, des toitures-terrasses, etc.

 

Installation de chauffage et production d’eau chaude

Tous les travaux d’installation d’équipements qui permettent de réduire les dépenses en énergie. Comme la pose de chaudière à haute performance énergétique, d’une pompe à chaleur, d’un chauffe-eau solaire individuel, etc.

 

Ne sont pas concernés

Les travaux de pose de panneaux solaires et éoliennes.

Facebook
Twitter
LinkedIn
© 2021 Tous droits réservés