Pompe à chaleur : faut-il tout changer pour l’installer ?

Le moment où vous devez changer votre système de chauffage est-il venu ? Aujourd’hui, l’installation d’une pompe à chaleur est la solution la plus appréciée. En effet, de plus en plus de foyers optent pour ce système de chauffage du fait des nombreux avantages qu’il propose. Il s’agit non seulement d’un investissement économe sur le long terme, mais surtout très écologique. Avant d’entamer les travaux, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite l’étude de certains points. Trouvez dans ce guide comment procéder étape par étape.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Avant de procéder à l’installation de votre pompe à chaleur, il est important de comprendre son fonctionnement. Il s’agit d’un mode de chauffage prélevant les calories énergétiques dans l’environnement naturel, comme l’air, l’eau ou le sol, pour chauffer votre habitation. Une pompe à chaleur peut se présenter sous plusieurs formes : une PAC aérothermique qui récupère la chaleur dans l’air, une PAC hydrothermique qui puise la chaleur de l’eau dans la nappe phréatique, ou bien encore une PAC géothermique qui la puise dans le sol.

L’appareil de chauffage est composé de plusieurs éléments qui lui permettent de produire de la chaleur avec une montée en température. Si vous êtes à la recherche d’un installateur de chauffage professionnel, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise comme Enairio, un expert dans le domaine à Montpellier et sa région qui saura vous conseiller au mieux.

Les travaux à prévoir pour installer votre pompe à chaleur

Pour changer votre système de chauffage actuel en pompe à chaleur air-eau, quelques travaux indispensables sont à prévoir.

Dans un premier temps, il est important de s’assurer que l’installation existante soit compatible avec le nouvel équipement de l’émetteur de chaleur. Un système de chauffage électrique, par exemple, exige de nombreux travaux comparé aux autres systèmes de chauffage.

Pour un système de chauffage électrique avec des émetteurs comme les ventilo-convecteurs, les radiateurs, les planchers chauffants, ou les plafonds rayonnants, il faut les relier au module hydraulique du nouveau système.

Avec des émetteurs adaptés par contre, il faut simplement procéder à un raccordement du circuit de chauffage existant au module hydraulique. Mais dans les 2 cas, les branchements électriques peuvent être réutilisés pour les unités extérieures et intérieures.

travaux PAC

Si vous souhaitez également produire de l’eau chaude sanitaire avec votre pompe à chaleur, il faudra relier votre système à un ballon d’eau chaude déjà existant. Il est à noter que des pompes à chaleur air-eau intégrant le ballon d’eau chaude sont disponibles.

Vous avez aussi la possibilité de faire une relève de chaudière. Pour ce faire, vous devez installer le groupe extérieur et le module hydraulique tout en conservant votre ancienne chaudière. En général, une pompe à chaleur de type air-eau fonctionne seule. Si vous habitez dans une région où l’hiver est rude, la chaudière vous donnera un complément de puissance pour vous aider à traverser au mieux les jours les plus froids.

Les étapes d’installation d’une pompe à chaleur

Les étapes d’installation d’une pompe à chaleur varient en fonction du modèle et de la technologie que vous aurez choisis.

Pour déterminer aisément l’installation idéale, il est d’abord important de définir vos besoins. Pour cela, la réalisation d’une étude de faisabilité est fortement recommandée. À l’issue de cette étude, vous saurez définir l’emplacement idéal pour votre nouveau système de chauffage. Cela vous permet également de choisir le dispositif parfait, en fonction de la puissance et de la taille de la pompe à chaleur. Les éléments varient selon le nombre de m² qu’il faudra chauffer.

Il faut noter qu’une pompe à chaleur surdimensionnée ou sous-dimensionnée peut impacter les économies d’énergie, ainsi que les performances de l’installation. Pour faire cette étude approfondie, il est conseillé de faire appel à un professionnel certifié. Seul ce dernier peut réaliser un bilan thermique de votre habitation et définir les besoins de votre logement.

Quel type de pompe à chaleur choisir ?

Si votre logement dispose d’un système de chauffage au fioul, le remplacement de ce dernier par une pompe air-eau est davantage recommandé. Ainsi, il est possible de conserver le circuit de chauffage déjà existant, et les travaux à prévoir seront donc moindres.

Pour un système au fioul ou au gaz, il est conseillé d’orienter son choix vers une PAC hybride. Vous profiterez ainsi de tous les bienfaits de la chaudière à condensation et de la pompe à chaleur.

Avec une chaudière récente, vous n’avez nul besoin de la remplacer. Vous devez juste procéder à l’installation d’une pompe à chaleur en relève de votre chaudière.

Pour ceux qui utilisent un chauffage à l’électricité, il est nécessaire de remplacer les panneaux rayonnants et les convecteurs par une PAC air-air. Il s’agit d’une solution moins chère. Avec une version multisplit par exemple, vous pouvez bénéficier d’un surplus de confort thermique considérable dans plusieurs pièces.

Vous pouvez aussi orienter votre choix vers une pompe aérothermique (air-eau). Vous devez juste poser des radiateurs ou des ventilo-convecteurs. Il faut toutefois noter que le coût sera plus élevé.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn