Nos conseils pour choisir votre résidence principale

Pour votre résidence principale, vous pouvez soit opter pour une location soit acheter votre maison. L’idéal est d’acquérir une habitation neuve pour vous sentir chez vous et y faire tout ce qui vous plait. En achetant un bien neuf, vous pouvez également choisir de le louer un temps, avant d’en faire votre résidence principale personnelle. Cette éventualité vous fera bénéficier de réductions d’impôts. Vos loyers perçus de vos locataires vous permettront également de toucher un complément de revenus intéressant.

Résidence principale : le choix d’un bien immobilier neuf

Vous voulez un logement pour votre résidence principale et vous ne savez pas par où commencer ? Vous pouvez vous tourner vers un programme immobilier neuf, pour acheter un bien aux dernières normes et qui vous offrira un confort absolu. Pour affiner votre choix, vous pouvez faire des simulations en choisissant les critères qui conviennent le mieux à vos attentes en matière de bien immobilier neuf.

Devenez propriétaire de votre bien immobilier neuf

Avoir sa résidence personnelle est une excellente stratégie pour bien préparer sa retraite. Cette option vous évitera de payer des loyers. À la retraite, vous ne disposerez plus de revenus consistants pour toujours assurer le paiement des loyers. L’achat d’une maison vous permet ainsi de faire face à ces difficultés à venir.

Acheter votre bien immobilier vous permet de vous constituer un patrimoine immobilier que vous pourrez léguer à vos enfants. Par ailleurs, en achetant un bien neuf, vous pourrez réaliser une plus-value si vous décidez plus tard de revendre votre résidence.

De même, vous pouvez au lieu d’habiter vous-même votre propriété tout de suite, la mettre en location. Elle deviendra alors votre résidence principale plus tard. Vous disposerez ainsi de revenus complémentaires le temps que durera cette location. L’investissement locatif d’un logement neuf donne droit à des avantages fiscaux d’après les dispositions de la loi Pinel. Il s’agit de taux de réduction d’impôts fonciers qui varient en fonction de la durée de location.

Achat bien immobilier

En métropole, cette réduction est de 12 %, 18 %, 21 % respectivement pour une durée d’engagement de 6 ans, 9 ans, 12 ans. Ces réductions restent toutefois plafonnées à 300 000 euros et à 5 500 euros / m². Pour réussir votre investissement locatif, veillez à acquérir un bien immobilier situé dans une zone géographique dynamique. Visez les secteurs géographiques disposant des accès aux transports en commun, d’infrastructures scolaires, de restauration et de soins.

Acquérir un bien immobilier neuf : que des avantages ?

L’acquisition d’une maison à titre de résidence principale nécessite un budget important. Vous devrez certainement recourir à un prêt immobilier, mais celui-ci ne vous coûtera pas forcément plus cher qu’un loyer. Avant d’obtenir ce crédit, les établissements financiers exigeront bien sûr des garanties de remboursement.

Attention, pensez à ajouter à votre budget annuel le paiement de l’impôt foncier, qui s’ajoute à la taxe d’habitation !

Résidence principale : propriétaire ou locataire ?

La location permet quant à elle de disposer d’une résidence lorsque vous n’avez pas la capacité financière d’acquérir une maison. Opter pour la location vous permettra d’investir votre épargne dans d’autres activités. Être locataire vous mettra à l’abri des éventuelles contraintes et difficultés liées à la copropriété. Par ailleurs, en location dans votre résidence, vous n’aurez plus à vous soucier de la prise en charge des travaux de réfection. Toutefois, vous n’êtes jamais chez vous et devez rendre des comptes à votre propriétaire. Vous payez par ailleurs votre logement « dans le vent » chaque mois, pour un bien qui ne vous appartiendra jamais.

Enfin, lorsque vous choisissez de vivre en location, vous ne constituez aucun patrimoine immobilier dont bénéficieront plus tard vos enfants.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn