Les choses essentielles à savoir sur le diagnostic énergétique

Le diagnostic énergétique fait partie des diagnostics obligatoires à effectuer en cas de mise en location ou de vente d’un bien immobilier. Il constitue l’une des pièces maîtresses du dossier de diagnostic technique (DDT) qui regroupe l’ensemble des diagnostics obligatoires à établir pour le logement en question. Pour mieux appréhender l’importance de ce diagnostic, voici les éléments essentiels à connaître.

À quoi sert un diagnostic énergétique ?

Encore appelé DPE, pour diagnostic de performance énergétique, il sert à évaluer la consommation énergétique d’un logement. Il permet au futur occupant d’être informé sur ces informations essentielles. Pour effectuer ce diagnostic, il faut faire appel à un expert : vous pouvez vous rendre sur ExaCompare.fr pour être mis en relation avec des professionnels et obtenir des devis.

Lorsque la consommation énergétique est bien optimisée dans le logement, le DPE peut constituer un très bon argument de vente. Par contre, si le logement présente une consommation énergétique élevée, le rapport du DPE indiquera les recommandations à suivre pour l’optimiser.

Dans quel cas le diagnostic énergétique est-il obligatoire ?

Le DPE est obligatoire avant la vente ou la mise en location d’un bien immobilier. Il doit être présent dans les documents relatifs au logement dans les deux cas. Pour la vente d’un logement, le DPE doit être transmis au moment de signer le compromis de vente. En ce qui concerne la mise en location, le DPE est présenté avant la signature du bail par les deux parties.

La validité du diagnostic énergétique

Une fois qu’il est établi, le diagnostic énergétique à une validité de 10 ans. Toutefois, il est conseillé de le faire établir une nouvelle fois si vous entreprenez des travaux susceptibles de réduire la consommation énergétique du bien. Un nouveau diagnostic peut donc être utile en cas de travaux d’isolation ou de remplacement du système de chauffage, par exemple.

diagnostic immobilier

Comment est calculée la performance énergétique ?

La méthode de calcul du diagnostic énergétique dépend de plusieurs variables, le diagnostiqueur aura besoin d’un certain nombre d’informations pour établir son rapport. Il relèvera ainsi les informations suivantes :

  • la surface du logement
  • le type de chauffage
  • le générateur utilisé pour l’eau chaude
  • le type d’isolation utilisé pour les murs, les plafonds et les planchers
  • l’orientation, le modèle et la taille des fenêtres et portes
  • la méthode de ventilation

Les résultats du DPE sont classés par ordre de performance et vont des lettres A à G. La lettre A est un très bon indicateur énergétique, alors que la lettre G révèle de très mauvaises performances.

Comprendre le DPE avec mention

Le diagnostic énergétique concerne les logements à usage principal d’habitation et les DPE avec mention concernent les bâtiments à usage professionnel. L’objectif de ces derniers est identique à celui des logements à usage d’habitation : mesurer la consommation d’énergie des locaux.

Tout comme le DPE, le DPE avec mention est remis au locataire ou au propriétaire du bâtiment au moment de la signature du bail de location ou de l’acte de vente. Dès qu’il est établi, le DPE avec mention a également une durée de 10 ans.

Qui réalise le DPE ? Quel en est le prix ?

Le DPE doit être obligatoirement réalisé par un diagnostiqueur professionnel certifié. Quant à son prix, il n’est pas fixe et varie selon les diagnostiqueurs. L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) considère qu’il se situe entre 100 et 250 euros, selon des critères définis par le diagnostiqueur. Ce dernier peut vous proposer un devis avant de réaliser le diagnostic.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn