Le prêt immobilier : les différentes astuces pour obtenir un prêt immobilier facilement

prêt immobilier

Ain de pouvoir devenir propriétaire, la demande de prêt immobilier est une étape à laquelle nulle ne peut échapper.

Définition

Le prêt immobilier ou crédit immobilier est un emprunt servant à financer une partie ou la totalité de l’achat d’un bien immobilier, du chantier de construction ou des travaux de rénovation et de réhabilitation. Il existe également un autre type de prêt immobilier appelé crédit hypothécaire. Il s’agit ici d’un crédit immobilier garantit par une hypothèque. En France, on ne dénombre pas moins de 40 % de crédits hypothécaire contre 60 % de crédits garantis par un cautionnement mutualisé.

Les astuces pour réussir sa demande de prêt immobilier

Avoir un bon apport personnel

L’apport personnel est un atout indispensable pour que la banque puisse accepter une demande de prêt immobilier. En général, les banques exigent un apport personnel d’au moins 10% du montant emprunté. L’emprunteur devra également être dans la mesure de payer de lui-même les frais de notaire. Ces deux conditions sont indispensables pour que le banquier puisse être en confiance et engager les démarches de prêt immobilier.

Limiter la capacité d’endettement

Les établissements financiers sont très exigeants en ce qui concerne la capacité d’endettement de l’emprunteur au moment de la demande de crédit. En principe, cette capacité d’endettement ne doit pas dépasser les 33 % des revenus mensuels de l’emprunteur. Les 67 % restants sont alors considérés comme la somme nécessaire pour permettre à un individu de vivre convenablement durant le mois. Pour bien estimer alors le montant du prêt immobilier à demander, il est absolument nécessaire de réaliser un calcul du montant maximum des mensualités. Pour cela, il existe des simulateurs tels que la calculette par e-immobilier qui seront d’une grande aide avant de passer à la demande de prêt.

Avoir une situation professionnelle stable

Une situation professionnelle stable permet à la banque d’être rassurée qu’elle ne sera pas la seule à prendre des risques. La stabilité professionnelle se présente donc comme une garantie pour la banque que l’emprunteur a des revenus réguliers qui vont lui permettre de couvrir ses frais à temps.

Prouver son sérieux financier

Avant de pouvoir accorder toute demande de prêt immobilier, les établissements financiers exigent que l’emprunteur prouve son sérieux financier. Pour cela, l’emprunteur est tenu de :

  • ne pas avoir subi de découvert lors des 6 derniers mois ;
  • ne pas avoir d’autres crédits en cours.

Autre critère important : l’épargne. Etre en possession d’un Livret A bien rempli ou placer des fonds dans un Plan Epargne Logement (PEL) ou dans un Compte Epargne Logement (CEL) sont des preuves tangibles de sérieux financier.

Monter un dossier de demande de crédit : les documents à fournir

Les documents personnels

  • Une pièce d’identité : carte d’identité ou passeport ;
  • Un justificatif de situation familiale : livret de famille ou de mariage, certificat de Pacs, etc. ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois : quittance de loyer, factures d’électricité, d’eau ou de téléphone, etc. ;
  • Un contrat de travail.

Les documents sur les revenus et comptes bancaires

  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou bilans comptables ;
  • Les relevés de comptes bancaires des 3 derniers mois ;
  • Les 2 derniers avis d’imposition ;
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Les documents nécessaires à la demande de prêt immobilier

  • Un compromis de vente ou promesse de vente ;
  • Ou un contrat de réservation pour une acquisition en VEFA ;
  • Ou un contrat de construction de maison individuelle ;
  • Ou un permis de construire avec justificatif des travaux à venir pour une rénovation ;
  • Les documents attestant la demande de Prêt à Taux Zéro s’il y a accès.
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn