La rénovation énergétique subventionnée en 4 points

La rénovation énergétique consiste à faire un ensemble de travaux permettant d’améliorer votre consommation d’énergie. Face au besoin de conservation et de limitation du gaspillage énergétique, l’État français a octroyé des aides à la rénovation énergique depuis quelques années qui se poursuivent encore jusqu’en 2022. Voici l’essentiel à retenir sur ces aides à la rénovation énergétique en 4 points.

Ce qu’il faut retenir des aides à la rénovation énergétique en 2021

Depuis le message de soutien lancé par le ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, de nombreux Français se sont lancés dans des travaux de rénovation énergétique. De même, de nombreuses entreprises suivent le pas comme vous pouvez le voir sur Bat-energie-France.fr pour offrir des services à toutes les personnes qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Tout cet écosystème a favorisé la mise en place et la poursuite de nombreuses aides à la rénovation énergétique.

Le chèque énergie bonifié

Avec 5,8 millions de foyers bénéficiaires, ce chèque énergie envoyé en mars et avril donne droit à une prime de 100 € supplémentaire en décembre 2021. Le but du Gouvernement français est de pallier la forte hausse des prix de l’électricité, du fioul et du gaz. Ce chèque peut également être utilisé pour réduire les factures d’électricité.

aides rénovation énergétique

L’aide CEE (certificats d’économies d’énergie)

Les bonifications accordées dans le cadre de l’installation de chaudières à gaz et de radiateurs électriques ont été supprimées depuis le 1er juillet. En revanche, l’aide apportée pour le remplacement d’un chauffage aux énergies fossiles par un système à base d’énergies renouvelables est prolongé. Cela concerne notamment les pompes à chaleur.

MaPrimeRénov’

Mis en place pour remplacer le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) au 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ a été rendu accessible aux propriétaires bailleurs le 1er juillet 2021. Depuis ce remplacement, il a rencontré un succès fulgurant avec plus de 800 000 dossiers à traiter contre 500 000 prévus initialement.

Les aides encore d’actualité en 2022

Pour l’année 2022, le Gouvernement prévoit de plus gros efforts en matière de transition énergétique. C’est ce qu’on retient des propos du ministre de l’Économie, des Finances et de la relance, Bruno Le Maire, et du ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt. Pour cela, les dispositions prises sont les suivantes :

  • MaPrimeRénov’ bénéficiera d’un budget de 2 milliards d’euros, au lieu de 740 millions initialement prévus,
  • L’Agence nationale de l’habitat va continuer à déployer les plans nationaux d’amélioration de l’habitat. De même, de nombreuses autres actions accompagneront ces initiatives.

Pour bénéficier de chacune de ces aides, vous devez bien évidemment être éligible.

Les travaux éligibles à l’aide à la rénovation énergétique

De par son nom, il est clair que les travaux éligibles doivent avoir rapport avec l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Cela prend donc encore l’isolation des combles, le changement des équipements énergivores, etc. Cependant, le moyen le plus sûr pour profiter de ces offres est bien sûr de lire les conditions. Chaque aide est publiée avec ses conditions d’éligibilité.

Pour éviter les mauvaises surprises, vous pouvez simplement présenter votre projet de rénovation à une entreprise spécialisée et demander conseil sur les aides qu’il est possible de recevoir. Un professionnel qualifié pourra vous accompagner durant les différentes étapes pour recevoir les aides nécessaires pour la réalisation de votre projet.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn