Comment se porte le secteur de l’immobilier dans le monde ?

 

Si vous vous intéressez à l’investissement immobilier, c’est peut-être parce que certains vous ont dit que c’était un endroit sûr pour placer vos économies ou un moyen intéressant de faire fructifier votre patrimoine sans prendre trop de risques.  C’est peut-être vrai. Dans le monde entier, certaines devises ont gagné ou perdu de la valeur au fil des années, mais celle des biens immobiliers restent plus ou moins la même. Cependant, est-ce vraiment le cas ? Il est peut-être temps de se demander si l’immobilier est-il un secteur en expansion dans tous les pays ? Pour arriver à une réponse à cette question, nous devons étudier quelques cas, mais expliquons d’abord quelques détails utiles.

 

Que rechercher ?

 

Dans ce secteur, si vous ne voulez pas commencer par être totalement perdu, vous devriez commencer à lire au moins deux chiffres : 

  • la valeur des propriétés ;
  • les rendements locatifs bruts. 

Je recommande fortement de commencer avec ceux-là, car la plupart des investisseurs ont tendance à commencer à chercher un investissement initial faible avec un rendement locatif brut élevé pour faire fonctionner les choses par eux-mêmes. Si vous trouvez de bonnes positions dans les deux chiffres, vous pouvez y aller. Une fois que vous maîtrisez les chiffres de départ, il est temps de mesurer les chiffres annuels, qui peuvent vous aider à calculer si une propriété perd ou maintient son prix au fil du temps. En tant qu’investisseur immobilier, vous souhaitez conserver un bon patrimoine au cas où il serait temps de libérer un bien et de chercher un acheteur pour celui-ci. Tout le monde est à la recherche d’une bonne affaire et personne ne l’achètera si votre offre n’est pas à la hauteur de la situation. Commençons maintenant à comprendre les chiffres dans le monde entier !

 

États-Unis d’Amérique

 

Aux États-Unis, comme dans de nombreux autres pays, vous pouvez trouver toutes sortes de scénarios et d’histoires sur le secteur de l’immobilier. Certaines sont effrayantes et d’autres peuvent faire grandir en vous l’illusion d’être millionnaire en quelques mois seulement. Cependant, qu’est-ce qui se cache derrière tout cela ? Eh bien, comme vous pouvez l’imaginer, puisque c’est un grand pays, cela dépend de l’endroit. Dans des endroits comme Dallas ou Denver, les augmentations de prix sont parmi les plus élevées, ce qui fait que le marché fonctionne comme un rêve devenu réalité. Dans ces endroits, vous pouvez obtenir jusqu’à 20 % de rendement la première année et si vous parlez d’affaires immobilières, c’est un beau chiffre. Dans des endroits comme Miami, les chiffres peuvent aller jusqu’à 18 % de rétribution par an. Néanmoins, ne vous laissez pas berner par ces chiffres. A Boulder, qui d’ailleurs, tout comme Denver, est dans le Colorado, les prix baissent d’année en année d’environ 5,7 % et c’est une terrible façon d’investir votre argent. Vous le perdez pratiquement d’année en année. Ce n’est pas un cas isolé, dans des villes comme Salem, dans l’Oregon, les prix baissent de 8,1 % d’une année sur l’autre. Donc, si on prend l’exemple des États-Unis, l’immobilier n’est pas une activité en croissance, c’est plutôt une activité en mouvement.

 

Villes populaires en Europe

 

Alors, l’immobilier est-il un secteur en pleine croissance dans tous les pays sauf les États-Unis ? Allons dans des villes populaires d’Europe pour le découvrir. 

  • Londres, par exemple, a l’un des prix les plus élevés pour acheter une maison ou un appartement et également l’un des loyers les plus élevés. Un appartement de 250 mètres carrés situé dans un endroit central vaut environ 6,1 millions d’euros, tandis que son loyer mensuel est d’environ 16 000 euros. Cela vous semble-t-il un bon chiffre ? Il ne l’est pas. C’est en fait l’endroit le plus cher pour investir en Europe, avec un rendement locatif brut d’environ 3 %. Vous voulez un bon chiffre ? ;
  • Allez à Lisbonne, où un appartement de 120 mètres carrés situé dans le centre coûte environ 23,5 mille euros, pour un loyer mensuel de 121 euros. Cela vous donne un rendement locatif de plus de 6 %. 

Donc, encore une fois, ce n’est pas une question d’affaires, c’est une question d’emplacement.

 

Vos vacances à l’étranger

 

Dans certains cas, les investissements sont faits pour obtenir un prix décent pour un endroit à l’étranger. Une belle maison au bord de la mer est le rêve de beaucoup de gens, mais l’astuce consiste à rechercher les valeurs mondiales et pas seulement les endroits populaires. Saviez-vous que la Bulgarie offre les meilleurs prix pour ce type d’investissement ? Dans ce pays, le prix moyen d’une belle propriété tourne autour de 90 000 euros. Nous parlons des endroits où se trouvent des plages dont les prix sont généralement plus élevés. En Croatie, par exemple, le prix moyen est d’environ 185 000 euros, soit le double de celui de la Bulgarie et ce pays reste le sixième pays le moins cher. Imaginez à quel point cela peut être cher. L’Afrique du Sud est le dixième pays de la liste et ses valeurs moyennes sont supérieures à 200 mille euros. La Bulgarie semble incroyable maintenant, n’est-ce pas ?

 

Je sais, il y a encore du monde à voir, mais voici un secret pas si petit que ça : les mécaniques sont les mêmes partout dans le monde. L’immobilier est-il un secteur en croissance dans le monde entier ? C’est possible, à condition que les investisseurs :

  • apprennent à lire les chiffres ;
  • à choisir un emplacement ;
  • à tirer les leçons des risques que d’autres ont déjà pris. 

Il s’agit d’un secteur où, si vous choisissez le bon emplacement, les prix peuvent vous permettre de profiter de revenus pendant toute une vie, mais si vous agissez sans regarder les données avant, vous pouvez perdre toutes vos économies.

 

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn