Comment limiter les déperditions thermiques de votre logement ?

Les déperditions thermiques désignent toutes les pertes de chaleur pouvant survenir dans votre logement. Elles sont causées par une mauvaise isolation et peuvent négativement impacter votre consommation d’énergie et votre facture. On distingue de nombreuses sources de déperdition de chaleur dans une habitation. Parmi les plus importantes, il y a le toit, le mur, les vitrages, le plancher bas, etc. Heureusement, il existe des solutions afin d’y remédier. Nous vous proposons de les découvrir dans cet article.

L’isolation de la toiture pour limiter les déperditions thermiques

En termes de déperdition thermique, la toiture constitue le tout premier point faible d’une habitation. En effet, elle est à l’origine d’environ 30 % des pertes de chaleur. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de procéder à l’isolation de la toiture et à l’isolation des combles, le cas échéant, afin d’y remédier. Pour y parvenir, faites appel à des professionnels spécialisés et reconnus comme isoltoit.fr afin d’obtenir des résultats performants. Il existe deux techniques d’isolation du toit : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Quelle que soit l’option sélectionnée, il est essentiel de bien choisir les matières isolantes étant donné que les performances thermiques varient en fonction de celles-ci.

Pour l’isolation thermique par l’intérieur, il s’agira de fixer l’isolation sur le toit, entre des tasseaux ou des lambourdes, puis de le couvrir d’un faux plafond. Quant à l’isolation par l’extérieur, elle est plus complexe. Elle est d’ailleurs plus adaptée aux charpentes traditionnelles composées de pannes et de chevrons. L’isolant est placé sur la charpente et une sur-toiture est apposée dessus pour une belle finition. L’avantage de cette méthode est qu’elle permet de gagner de la place dans le logement.

isolation toiture

On distingue plusieurs types d’isolants thermiques pour le toit. Ce sont principalement les isolants minéraux, les isolants végétaux, les isolants synthétiques et les isolants d’origine animale. Enfin, le prix de l’isolation de la toiture dépend de vos besoins, mais aussi et surtout du type d’isolant utilisé. Par exemple, la laine de verre figure parmi les solutions les plus abordables (11 euros le m2), tandis que le liège expansé est l’un des matériaux les plus chers (95 euros le m2).

L’isolation des murs pour optimiser les performances thermiques de votre logement

Les murs arrivent en seconde position parmi les plus grandes sources de déperditions thermiques. En effet, ils représentent 20 % de chaleur perdue. En France en effet, les murs sont le plus souvent mal isolés, avec seulement une isolation à faible épaisseur.

Pour bien isoler vos murs, il est conseillé d’opter pour l’isolation par l’extérieur. C’est en effet la solution la plus performante, car elle vous aide à vous débarrasser des ponts thermiques de votre logement. Ce qui vous aidera à optimiser votre confort thermique et à réduire vos dépenses énergétiques. Vous ferez donc plus d’économies. De même, ces travaux ont l’avantage de rafraîchir votre façade en la remettant au goût du jour.

Par ailleurs, ce type d’isolation n’impacte aucunement la surface habitable de votre logement. Vous pourrez d’ailleurs continuer à y vivre tranquillement tout au long des travaux. Enfin, des aides financières vous faciliteront amplement le paiement des différents frais.

L’isolation des vitrages

Les vitrages représentent environ 15 % des pertes de chaleur. De nos jours, les fenêtres se conforment à des critères exigeants avec des processus bien maîtrisés. Par conséquent, elles offrent de bonnes performances d’isolation.

La qualité du vitrage joue un rôle essentiel lorsqu’on souhaite vivre dans une habitation agréable à vivre et bien isolée. Il s’agit d’un point important, au même titre que l’isolation thermique.

Pour l’isolation des fenêtres, volets et portes, il est préférable de choisir du double ou du triple vitrage. Et pour renforcer l’efficacité thermique, misez sur des matériaux qui présentent d’excellentes qualités isolantes tels que le PVC, l’aluminium et le bois. Il existe aussi des isolants spécifiques comme la mousse expansive, le joint pour fenêtre, le rideau isolant… Enfin, une porte d’entrée à haute performance énergétique vous aidera à réduire considérablement votre consommation énergétique globale.

L’isolation du sol de votre maison

L’isolation du sol figure également parmi les solutions pour limiter les déperditions de chaleur dans votre logement. En effet, entre 7 et 10 % des pertes de chaleur sont liées au sol.

Vous avez le choix entre l’isolation par le dessus et celle par le dessous. Chacune de ces solutions présente des avantages et des limites. En ce qui concerne l’isolation par le dessus, elle consiste à placer l’isolant sur le plancher bas et rend le sol plus épais. Par conséquent, il vous faudra adapter vos portes. Quant à l’isolation par le dessous, le matériau isolant est fixé au plafond de l’espace qui se trouve en dessous du sol. Cela peut être une cave, un sous-sol ou un vide sanitaire. Vous aurez tout de même besoin d’espace pour que le travail soit réalisé correctement.

Vous connaissez à présent les différentes solutions pour réduire les déperditions thermiques de votre logement. Tournez-vous vers un artisan RGE pour obtenir des aides financières de rénovation d’une part, et faire réaliser des travaux de qualité d’autre part.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn