Comment fabriquer un pouf rond en palette de style industriel français ?

 

Notre pouf industriel français est un joli petit numéro, n’est-ce pas ?

 

Ok, commençons par le commencement.

 

Puisque nous n’avions pas de palettes RONDES à botter (dit-elle avec un sourire effronté), nous avons dû en créer une. Une fois encore, nous avons utilisé des chutes de notre projet de tête de lit.

David a disposé le bois sur la terrasse et, à l’aide d’un crayon, d’un clou et d’une ficelle, a dessiné DEUX cercles de 55cm. Il a ensuite découpé chaque pièce avec sa scie sauteuse (merci, maman !).

 

En utilisant du bois fin (également des restes), David a fixé les pièces ensemble pour faire DEUX cercles. Il a également découpé quatre blocs de 9 cm dans un reste de 10 x 10 cm. À ce stade, j’ai teinté toutes les pièces. {Si j’avais attendu qu’il soit « construit », il aurait été terriblement difficile de passer un pinceau dans les petits espaces.} Une fois la teinture sèche, Dean a empilé toutes les pièces comme un sandwich – grand cercle (cerclage en bois vers le bas), blocs puis deuxième grand cercle (cerclage en bois vers le haut) et j’ai vissé le tout (bas, retournement, haut).

 

Dean a fixé quelques roulettes industrielles sous chacun des quatre blocs pour le soutien et la fonction. J’ai utilisé notre méthode de transfert au crayon pour marquer quelques chiffres sur chaque bloc. Ensuite, je les ai remplis avec mon fidèle marqueur à peinture noire et j’ai donné à l’ensemble un léger ponçage pour le détrôner.

 

Puis on est passé à la partie tissu du projet. J’ai marqué et coupé deux cercles de 60 cm, un rectangle de 180×23 cm, et deux rectangles de 180×5 cm.

 

Et après avoir tracé notre écriture française directement de mon écran d’ordinateur (encore !) sur du papier blanc, j’ai scotché le papier et le tissu à la fenêtre et j’ai tracé en utilisant – devinez ? – mon marqueur à peinture.

 

Vous voulez savoir ce que dit l’écriture française ? 

 

C’est en fait une partie des paroles d’une de mes vieilles chansons country préférées {oui, j’ai dit country !}. – Little House de Doug Stone. J’ai utilisé google translator pour la traduire en français et je n’ai utilisé qu’une partie des paroles parce que je faisais de la peinture à la main du tissu et que je ne voulais pas peindre pendant des jours!

L’amour pousse mieux dans les petites maisons, Avec moins de murs à séparer, L’amour se développe mieux, dans des maisons comme celle-ci.

 

Anyway, passons à la couture. Gah, c’était un peu délicat parce que je peux à peu près coudre une ligne droite. Et pas beaucoup plus.

 

J’ai cousu une fermeture éclair (ne me lancez pas sur les fermetures éclair) pour joindre les deux extrémités du rectangle 180×23 cm (pour faire un grand cercle). Et j’ai épinglé le tout ensemble à l’endroit. Veillez à ouvrir un peu la fermeture à glissière pour pouvoir tout remettre à l’endroit après l’avoir cousu. Hum, oui, je vous dis ça parce que je le sais.

 

Quand tout est cousu, retournez l’endroit. À l’aide d’un pistolet agrafeur ou d’un pistolet à colle À L’INTÉRIEUR du coussin vide, fixez-le sur le dessus en bois de l’ottoman tout autour des bords surtout. Ensuite, il suffit de rembourrer et de fermer la fermeture éclair.

 

Et voilà notre Ottoman industriel français ! Toutes les questions!

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn