Les évolutions, les tendances et l’historique des taux de prêt immobilier

Partager sur

 

Avoir un projet immobilier en vue demande plus de vigilance pour savoir si c’est le moment propice pour le réaliser. Comme il s’agit d’un important investissement, le bon réflexe à adopter est de scruter les taux de crédit dans tout l’Hexagone. Effectivement, connaître l’évolution et l’historique des taux immobiliers vous permet de prendre les précautions nécessaires avant de recourir à un prêt immobilier. Suivez ce guide pour procéder efficacement aux emprunts immobiliers avec une possibilité de réduction.

 

Quelques définitions utiles

 

Le taux de prêt immobilier

Le taux de prêt immobilier est la part de revenus nets mensuels alloués par l’emprunteur pour rembourser son crédit immobilier. Il peut être fixe, semi-fixe, variable selon le contrat avec la banque. Le taux immobilier se présente sous forme d’un pourcentage calculé sur le capital emprunté en respectant le plafond légal ou taux d’usure. Pour protéger l’emprunteur contre un éventuel abus de la part du prêteur, il est important de connaître l’historique taux immobilier

 

L’historique taux immobilier

Chaque mois, un spécialiste effectue une analyse pour aider les emprunteurs à suivre et à comprendre l’évolution du marché. Grâce à cela, ils peuvent trouver facilement les conditions et le moment opportun pour contracter un prêt immobilier. Les variations des taux immobiliers leur donnent un historique taux immobilier pour avancer pas à pas vers leur projet immobilier. Les renseignements à fournir pour avoir cet historique sur une période de l’année sont : 

  • la zone géographique : taux nationaux ou régionaux ;
  • la durée du prêt : 7, 10, 15, 20, 25 ou 30 ans ;
  • la durée de la courbe des taux du prêt immobilier : sur six mois, un an ou quatre ans.

 

Le taux fixe et le taux de crédit immobilier variable

En souscrivant à un prêt immobilier, l’emprunteur a le choix entre un taux fixe et un taux variable. Le premier indique un taux d’intérêt qui reste inchangé pendant toute la durée de vie du crédit immobilier. Ce taux fixe permet d’avoir une visibilité réelle du coût total du crédit jusqu’à la dernière échéance de remboursement. Quant au taux immobilier variable, il est déterminé en fonction d’un indice de référence appelé Euribor ou Tibeur. Il s’agit du taux moyen d’intérêt pratiqué par les organismes prêteurs pour les emprunts effectués entre eux.

 

Pourquoi est-il important de suivre l’évolution des taux immobiliers ?

 

La connaissance de l’historique taux immobilier a une grande importance sur la demande d’un crédit immobilier auprès d’une banque. Le niveau de mensualité et le coût du crédit dépendent essentiellement des taux d’intérêt appliqués par l’organisme prêteur. En suivant l’évolution et la tendance des taux immobiliers, le créditeur peut faire une simulation et déterminer si les conditions de prêt se sont améliorées ou détériorées. Par conséquent, l’historique des taux (nationaux, régionaux ou par ville) est un indicateur potentiel dans l’aide à la décision.

 

Comment calcule-t-on les taux immobiliers ?

 

Pour un taux fixe ou variable, les banques fixent les taux de crédit immobilier en fonction du taux directeur (taux appliqué par la BCE). Ainsi, ces organismes prêteurs calculent le taux immobilier suivant : 

  • leurs coûts de fonctionnement : matériels utilisés (physique ou en ligne), locaux, collaborateurs, … ;
  • leur marge commerciale : suite à une étude approfondie de leur situation ;
  • le coût du risque : évalué en fonction du profil de l’emprunteur.

Ensuite, par rapport au crédit immobilier demandé par le créditeur, le taux appliqué par la banque dépend : 

  • de la durée de l’emprunt : plus elle est longue, plus le taux augmente ;
  • du profil de l’emprunteur : montant et stabilité des revenus, apport, bonne gestion des comptes, … ;
  • de l’apport personnel du créditeur : pour avoir des grilles de taux plus avantageuses.
Facebook
Twitter
LinkedIn
© 2021 Tous droits réservés